Retour à la liste

La déesse des mouches à feu

Synopsis

Le jour de ses 16 ans, Catherine (Kelly Depeault) reçoit un discman jaune, le livre Moi, Christiane F… et le droit d’aller au centre d’achats. C’est aussi le jour où son père (Normand D’amours) fonce par exprès dans un mur avec le jeep de sa mère (Caroline Néron). Catherine entre dans l’adolescence en même temps que ses parents amorcent un processus de divorce. Elle s’en fout. Elle est trop occupée à gérer Mélanie Belley (Marine Johnson), la grosse truie de St-Jean-Eudes qui la terrorise pour absolument rien – à part peut-être le fait que Pascal (Antoine Desrochers), son chum, trouve Catherine de son goût. C’est en volant Pascal à Belley que Catherine monte l’échelle sociale de la polyvalente. Catherine a hâte de tout connaitre. L’exploration ne sera pas douce ni romantique. De Pascal à Keven (Robin L’Houmeau), d’une dérape à l’autre, elle vieillit dans le chaos violent et spectaculaire de l’adolescence grunge des années 90.

Mettant en vedette

Kelly Depeault, Caroline Néron & Normand D’Amour

Production

Luc Vandal

Réalisation

Anaïs Barbeau-Lavalette

Scénario

Catherine Léger